Chambre syndicale française des Négociants et Experts en Philatélie

Ce timbre est un faux… Saurez-vous dire pourquoi?

En partenariat avec la maison Calves, la C.N.E.P. vous propose une énigme philatélique pour tester vos connaissances et apprendre à détecter les timbres faux ou réparés.Regardez attentivement le timbre de gauche : il s’agit d’une contrefaçon grossière. Saurez-vous dire pourquoi ?

Le plus difficile, pour un faussaire, est  de réussir à imiter le papier et la dentelure des timbres d’origine. Toutefois, cette tache lui est facilitée, pour certains classiques et semi-modernes, dans la mesure où il lui suffit pour ce faire de récupérer des interpanneaux (rappelons, pour les novices en philatélie, que ces derniers sont les parties, à l’intérieur d’une feuille de timbres-poste, ne recevant pas d’impression).

En effet, l’intérêt des interpanneaux est qu’il sont sur papier d’époque, déjà dentelés et, le plus souvent, au format exact d’un timbre : il n’y a donc plus qu’à imprimer par-dessus. C’est, dans le cas présent, ce qu’à fait le faussaire qui a réalisé cette très belle imitation d’un timbre-taxe n°47 de France. Comparez-le avec le timbre de droite qui est, lui, authentique : certes, l’impression est moins nette, plus épaisse mais, à part cela, on comprend aisément que le résultat ait pu tromper un philatéliste.

Seul problème : l’interpanneau qui a été utilisé est pile celui sur lequel se trouvait le millésime, c’est-à-dire le chiffre indiquant le numéro de l’année d’impression de la feuille de timbres (en l’occcurence, ici, le chiffre 4). Le faussaire travaillait-il à la chaîne pour ne pas s’en être aperçu ? Ou alors ce faux était-il un essai, non destiné à être commercialisé ? Quoi qu’il en soit, en raison de la présence de ce chiffre 4, tout tombe à l’eau et la falsification devient évidente !

Pour mieux comprendre, voici ci-dessous l’exemple d’une paire de timbres séparée avec un interpanneau avec millésime :

Pour d’autres conseils sur les faux ou faire expertiser des timbres : le site de la maison Calves.

By | 2018-02-14T20:43:42+00:00 décembre 18th, 2017|Blog & Actus, Toutes les actualités|0 Comments